Axes de recherche

Depuis 2012, l’organisation du laboratoire est structuré en deux axes :
  • systèmes homme-machine aéronautiques, axe de recherche multidisciplinaire géré en collaboration avec l’équipe IHMA.
  • ingénierie des systèmes interactifs, au carrefour de l’IHM, du génie logiciel et de l’ingénierie système ;

Axe SHM Aéronautique

Mené en collaboration avec le laboratoire appliqué ACHIL (Aeronautical Computer Human Interaction Lab), l’axe de recherche SHMA reprend l’approche employée par le passé au Centre d’Études de la Navigation Aérienne : orienter par les besoins de l’aéronautique des recherches fondamentales sur les techniques d’interaction, de visualisation et de collaboration. Cette approche, qui s’inscrit dans la tradition des relations entre IHM et aéronautique, permet de produire des résultats pertinents pour le secteur aéronautique et de bénéficier de cas concrets pour valider les résultats de recherche.

Les thèmes suivants y sont développés :

  • Perception et mécanismes cognitifs
  • Automatisation partielle
  • La complexité dans les espaces interactifs
  • Transmission de l’information et prise de décision
  • Techniques et styles d'interaction : graphisme, animation, multimodal, geste, interaction tangible
  • Visualisation d'information : perception, codage d'information.

Projets associés :

  • le projet Stamp avec Axess Europe, Astrium, ENAC, ISAE, LAAS/CNRS, Météo France, Télécom Bretagne, Thalès Angénieux et Vodéa (utilisation de l'internet haut debit dans le cockpit)
  • le projet StripTIC, avec DSNA/DTI (interaction tangible pour les controleurs aériens)
  • le projet Graph Bundling avec l'université de Groningnen
  • le projet Aeronautical fonts, avec Airbus et Intactile Design (définition et validation de polices de caractères numériques pour le cockpit)
  • le projet MoleView (technique d'exploration interactive de données relationnelles multivariées)
  • le projet ManySpector (inspecteur de propriétés d'objets multiples)
  • le projet Share-IT du pole Aerospace Vallee, avec IntuiLab, Stantum et Thales Avionics (interfaces tactiles de collaboration entre pilote et co-pilote)
  • le projet Anims, avec Eurocontrol, IntuiLab et Intactile Design (animation et son dans le contrôle aérien)
  • le projet FromDaDy avec DSNA R&D (outil de visualisation et d'exploration de grandes quantités de données)
  • le projet Mammi, avec Eurocontrol, IntuiLab, Thales RT et Intactile Design (interaction multipointeur pour la collaboration ATCos)
  • le projet Kabuki, avec la DGAC/DTI et le LAPMA de l'Université Paul Sabatier (modélisation de la lisibilité)
  • le projet Erasmus, avec Eurocontrol, la DGAC/DTI, IntuiLab, Honeywell (conception de nouveaux outils de contrôle aérien)

Axe Ingénierie

L’approche du LII se caractérise par le rôle central qu’elle fait tenir aux ingénieurs (ou plus généralement aux concepteurs) et à leur besoin de théories, d’outils, et de méthodes appropriés. En cela, cette approche se distingue à la fois de celles qui visent à obtenir des IHMs par dérivation de modèles, et de celles qui se concentrent sur les aspects pragmatiques de la programmation d’IHM. Elle tend aussi à considérer l’ingénierie de l’IHM non plus comme une branche du génie logiciel mais comme une autre branche de l’ingénierie des systèmes.

Les thèmes suivants y sont développés :

  • Architectures, modèles et outils pour logiciel interactif : les recherches dans ce domaine sont capitalisées dans le framework djnn
  • Ingénierie des systèmes interactifs : méthodes de conception, génie logiciel multidisciplinaire
  • Langages et notations et IHMs pour ingénieurs et programmeurs
  • Théories et ingénierie des systèmes homme-machine

Projets associés :

  • le projet HoliDes de Artemis Joint Undertaking, avec 31 partenaires de 7 pays (développement d'IHS adaptatives)
  • le projet Fumseck de la DGAC avec Thales Avionics (production d'un langage pivot pour l'IHM Post-WIMP)
  • le projet Intuiface Cloud de la région Midi Pyrénées, avec IntuiLab (execution distribuée de logiciels interactifs sur Internet)
  • le projet Fenics de la DGAC, avec Airbus, Thales, Dassault, Eurocopter, IRIT, LIG, Ingenuity i/o et Intactile Design (framework de développement d'IHM multimodale)
  • le projet D3COS de Artemis Joint Undertaking, avec 21 partenaires (systèmes de coopération multi-agents)
  • le projet Medusa, avec Thales, ENSIETA, Sodius et Telecom Bretagne (transformation de modèles)
  • le projet Istar de l'ANR, avec le LRI, IntuiLab et Anyware technologies (machine virtuelle dédiée aux logiciels interactifs)
  • le projet IntuiKit, avec IntuiLab (environnement de développement d'IHM)
  • le projet Sauvage (optimisation du rendu de scènes graphiques interactives)